Bienvenue

                                                                                                        Pape 1                                                                                                                                                

Vous êtes sur le site des communautés de paroisses Saint Jacques en Grande Seille  

Son but est de vous transmettre les informations utiles pour connaître la vie de notre communauté et y participer.

Vous y trouverez donc les dates des cérémonies, un agenda des différents événements, des articles de fond, des liens avec d'autres sites, etc...

Ce site vous appartient, dites nous ce que vous en pensez et aidez nous à le faire évoluer.

                                                                                                                                                                                                                                   

                                       

                                                                                                 Diocese                                                                                                                     

      

Paroisses d'Augny/Magny/Marly

Permanence au presbytère de Marly :

- lundi, mercredi, vendredi et samedi de 11h à 12h

mardi et jeudi de 16h à 18h 

(pendant les vacances scolaires : uniquement les jeudis de 16h à 18h) 

                                                                                                              

 

                                                                                                                    

                                                                                                           

21 octobre 2018

 

Un peu de ciel sur la terre…

 

« Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ». Même si l’origine de ces quelques mots est contestée, il n’est pas rare de les attribuer à Victor Hugo pleurant sa fille Léopoldine tragiquement disparue peu avant ses 20 ans, et à laquelle il avait adressé un poème que l’on trouve dans le recueil des Contemplations. La mort, inattendue ou au bout d’un temps toujours bien trop long de souffrances, nous égare. Elle fait voler en éclats bien des certitudes patiemment bâties jusque-là au point de laisser parfois un vide sidéral nous obligeant à composer désormais avec l’absence de l’être aimé. Si, comme le note Victor Hugo, la personne qui nous manque désormais n’est plus au milieu de nous, elle demeure cependant dans nos mémoires comme une trace encore vivante nous renvoyant à tant de choses vécues en commun. Tel lieu, tel objet, tel son nous renvoient irrémédiablement à ce que nous avons pu partager, vivre avec elle.

La foi chrétienne, fondée d’abord sur la réalité de la mort du Christ et donc de son absence, porte cependant notre regard vers un ailleurs. Pour le chrétien, en effet, la mort apparaît comme une traversée, vécue à la suite du Christ, nous faisant entrer dans une dynamique de vie nouvelle auprès de Dieu. Pour les chrétiens, la mort n’est donc pas un re-commencemment comme on recommencerait à vivre à travers une réincarnation qui nous obligerait à composer à nouveau avec les limites de notre histoire. La mort, au contraire, est un passage, une ouverture à la vie nouvelle en Dieu si bien que nous n’affirmons rien d’autre que cela : mourir c’est vivre, ressusciter corps et âme dans la lumière éternelle d’un amour miséricordieux et bienheureux, partageant dès lors avec tous ceux et celles qui avaient déjà rejoint cette rive, la vie enfin accomplie !

Ce bonheur de Dieu, auquel nous essayons d’aspirer de tout notre cœur au long de notre parcours terrestre, est une promesse. La belle page d’évangile que l’on appelle communément « les béatitudes » et que la liturgie du 1ernovembre proposera à notre méditation (Mt 5, 1-12a) donne un avant-goût du ciel sur notre terre. Le pape François, dans la très belle exhortation apostolique sur la Joie et l’Allégresse, redit que « Le mot "heureux" ou "bienheureux", devient synonyme de "saint", parce qu’il exprime le fait que la personne qui est fidèle à Dieu et qui vit sa Parole atteint, dans le don de soi, le vrai bonheur » (n°64). Les béatitudes nous invitent donc à comprendre combien dès maintenant la vie de Dieu peut déjà nous envelopper, nous habiter, nous aider à ressusciter. Dans la diversité de nos engagements et des réalités parfois difficiles de notre quotidien, la foi chrétienne vient nous éveiller à la beauté d’une vie qui se donne, continuellement. La mort, pour beaucoup, reste une impasse de laquelle seuls les rêves ou les souvenirs permettent encore de s’évader vers un ailleurs. Pour les chrétiens, chaque instant vécu dans la foi peut devenir le lieu d’une grâce où se révèle l’inouï d’une vie encore possible. Si le philosophe Heidegger présentait dans Être et temps « la mort comme la possibilité de l’impossibilité d’être », proche d’une forme d’anéantissement, la foi chrétienne rappelle quant à elle, à la suite de saint Paul, que « même si en nous l’homme extérieur va vers sa ruine, l’homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car notre détresse du moment présent est légère par rapport au poids vraiment incomparable de gloire éternelle qu’elle produit pour nous » (2 Co 4, 16-17).

Mettre un peu ciel sur cette terre, dans notre vie… voilà la mission baptismale qu’il nous incombe d’exercer, comprenant les tristesses et les ruptures, aussi délicates qu’elles soient, non pas comme de définitives absences, mais comme ces lieux de la foi où, dans le secret et la prière, nous pourrons contempler la lumière d’une résurrection qui, en nous, se révèle déjà. Nous sommes faits pour vivre, vivre en Dieu, avec Dieu, par Dieu !

 

Sébastien KLAM

 

 

--> À NE PAS MANQUER <--

          

--> Dimanche 11 novembre : messe exceptionnellement à 9h30 dans le cadre du 100èmeanniversaire de l’armistice de 1918. Il est prévu que les cloches de nos églises sonnent ce jour-là à la volée à 11h précises

--> Mercredi 14 (14h30-16h30) et vendredi 16 (16h30-18h30), salle St Brice : rencontre du groupe Avance au Large (après-communion)

--> Jeudi 15 novembre, 20h30 à Marlymages : projection du film « Le cœur de l’homme » suivi d’un débat

--> Vendredi 16 novembre, à 20h30, église Ste Thérèse : concert Thérèse donné par Natasha St Pier (réservation 29€ surwww.billetweb.fr

--> Samedi 17 novembre à 15h30 : Éveil à la foi pour les enfants de 3-8 ans, salle St Brice

 

 

--> À VENIR <--

 

--> Appel détresse : le repas habituel ne peut être organisé cette année. Néanmoins, tous les dons sont les bienvenus pour venir en aide des plus démunis à Madagascar, Haïti, au Bénin, Cameroun, Togo et en bien d’autres lieux où selon les besoins. Il est possible de consulter le site www.appeldetresse.fr. Des feuilles donnant des renseignements sont également disponibles dans les églises.

--> Samedi 20 et dimanche 21 octobre, à la sortie des messes : Alesham organisera son opération vente de « sachets de lavande » au prix de 2€ le sachet. Par avance, merci pour votre générosité.

--> Dimanche 4 novembre : course pédestre La Marlienne. Le parking près de la Seille, après le pont, sera réservée aux coureurs. Merci de prévoir le stationnement à un autre endroit, en suivant les déviations mises en place en raison de cet événement sportif

-->Samedi 10 novembre de 10h à 16h à Peltre : journée de rencontre œcuménique pour tous sur le thème « Du fleuve au delta : fertilité de l’œcuménisme contemporain » (intervenante : Jane Stranz, pasteure réformée anglaise, ancienne responsable des relations œcuméniques à la Fédération protestante de France). Prix : 25 € (45 € pour un couple)

--> Vendredi 16 novembre, 20h30 : Concert en l'église St Thérèse de Metz avec Natasha St Pier qui chante les poèmes de Ste Thérèse de l'Enfant Jésus. Inscriptions : www.billetweb.fr

--> Vendredi 23 novembre à 20h, amphithéâtre de l’hôpital Robert Schuman : conférence du Pr. Régis Aubry sur le thème : « Mourir peut-être, mais quand et comment ? »

--> Samedi 24 novembre, de 9h à 17h, amphithéâtre de l’hôpital Robert Schuman : journée d’étude organisée par le Comité d’Éthique Saint André sur le thème « De l’homme réparé à l’homme augmenté… demain, tous immortels ? »

--> Vendredi 30 novembre, à 20h, salle St Jean-Baptiste (Grand Séminaire de Metz) : table ronde organisée par l'association Un Toi de Vie (www.untoidevie.fr) sur le thème : "Un autre accompagnement de la fin de vie : Maison de Vie, Maison de répit". Avec la participation de Laure Hubidos, présidente du Collectif National des Maisons de Vie, et le Pr. Bernard Wary, Professeur associé en médecine palliative au CHR Metz-Thionville, chef du service de soins palliatifs au CHR, Président-Fondateur de la fédération internationale de soins palliatifs, parrain de l'association Un Toi de Vie. Attention : nombre de places limité

Vous êtes le 29467ème visiteur