Bienvenue

    Pape 1                                                                                                                                                                                                     EMOTICON travaux en cours 68

                                                                     Vous êtes sur le site des communautés de paroisses Saint Jacques en Grande Seille et Saint Vincent de Paul... 

                                                             Son but est de vous transmettre les informations utiles pour connaître la vie de nos deux communautés et y participer.

                                       Vous y trouverez donc les dates des cérémonies, un agenda des différents événements, des articles de fond, des liens avec d'autres sites, etc...

                                                                                        Ce site vous appartient, dites nous ce que vous en pensez et aidez nous à le faire évoluer.

                                                                                                                                                                                                                                   Site2016 5

                                       

                                                                                     Logodiocese2 1                                                                                                                                                                       

 

                                                                                                                           

Paroisses
d'AugnyCoin-les-Cuvry/Cuvry/Fleury/Magny/Marly/Pouilly
 permanence au presbytère de Marly, lundi, mercredi, vendredi et samedi de 11h à 12h 
le mardi et le jeudi de 16h à 18h  

 

 

EDITO DE LA SEMAINE

 

                                                                                                                 Dimanche 19 Novembre 2017

 

                                                                                                             

                                                                                                    SECOURS CATHOLIQUE

 

La Journée Nationale du Secours Catholique coïncide cette année avec la Journée mondiale des Pauvres que le pape François vient d’instituer

Voilà ce que dit le pape : « Au terme du Jubilé de la Miséricorde, j’ai voulu offrir à l’Eglise la Journée mondiale des Pauvres afin que dans le monde entier, les communautés chrétiennes deviennent toujours d’avantage et mieux, signe concret de la charité du Christ qui sont le plus dans le besoin. Je souhaite que les communautés chrétiennes œuvrent pour créer de nombreux moments de rencontre et d’amitié, de solidarité et d’aide concrète. »

L’évangile de ce dimanche, la parabole des talents nous y invite.

S’engager à vivre selon l’évangile, à suivre le Christ, cela veut dire accepter un risque, entrer dans une aventure dont les contours sont flous et les paramètres souvent à inventer.

 Le risque, c’est celui de tout perdre ou de tout gagner, sans grandes possibilités de situations intermédiaires. L’aventure, c’est accepter comme guide un maître qui semble souvent absent, comme parti ailleurs, en voyage, qui laisse tant de choix à notre liberté.

Les seuls recours ou garanties relèvent de la mémoire que l’on garde d’un homme admirable qui a marché sur les mêmes chemins que nous, de la confiance en une présence et un soutien qui relèvent souvent du silence et du mystère, d’une espérance en une promesse qui sollicite un engagement dans l’aujourd’hui. Voilà ce que vient nous dire la parabole des talents. 

Nous avons tous des dons, qui que nous soyons : pauvres ou riches, manuels ou intellectuels, actifs ou contemplatifs, hommes ou femmes, petits ou grands.

Dans l’évangile de Matthieu, Jésus cite la parabole d’un chef d’entreprise qui donne à ses serviteurs de l’argent, des talents, pour le faire fructifier. Cet argent évoque aussi les talents de chacun : nos capacités, notre adresse pour réaliser quelque chose de beau, de grand, d’original. 

Mais l’évangile nous fait comprendre que les talents de chacun sont des dons de Dieu. Dons que nous ne devons pas garder pour nous même. Mais qu’il nous faut développer, mettre en pratique et produire pour le service des autres. Alors, nous dit Jésus, plus vous développerez vos talents, plus Dieu vous y aidera et vous en donnera d’avantage.

Seulement, développer ses talents s’est aussi prendre des risques. Il faut de l’audace et du courage pour faire fructifier en nous les dons de l’Esprit-Saint : l’amour, l’oubli de soi, le partage, le pardon, le service, la fraternité, la priorité à donner aux plus démunis, etc.. Ces risques se heurtent à ceux qui n’aiment pas, qui refusent de servir gratuitement et sans retour. Tout le monde n’accepte pas de faire confiance en l’autre, en les autres et en Dieu.

 N’hésitons pas à courir ce risque, car c’est un risque qui paie. Certains peuvent dire : « mais je n’ai pas de talents, »  « je ne sais rien faire », « j’ai trop peur de m’exprimer ». Ils ont tort, car c’est Dieu qui donne à chacun et à tous cette capacité, ces talents, souvent cachés et donc à découvrir en soi. 

Dieu, nous le croyons, donne en abondance à celui qui se lève et se met en route.

A l’occasion de sa journée de Collecte nationale les équipes du Secours Catholique essaient de vivre, comme le pape le demande, une « rencontre authentique avec les pauvres ». à travers des actions qui dépassent la simple aide d’urgence, et privilégient un vrai partage.

Il est évidemment utile de pouvoir dépanner une personne sur le plan alimentaire, utile de l’aider à payer la facture qui lui permet de se loger ou de se chauffer. Mais cette aide ponctuelle résout rarement toute la difficulté de la personne. Les plus fragilisés, les plus écrasés sont toujours ceux qui ont perdu leurs liens familiaux, leurs liens amicaux, leurs liens sociaux…Au-delà d’une aide matérielle parfois indispensable, le pape nous invite à une « culture de la rencontre ».

Nous souhaitons pouvoir donner ces « coups de pouce » financiers qui  permettent aux personnes en situation de précarité de regarder l’avenir plus sereinement. Nous souhaitons aussi pouvoir leur offrir des temps et des lieux où elles puissent recréer des liens, se confier sans être jugées, retrouver l’envie de parler, de faire des projets, de reprendre une place dans notre société.

Pour ce faire nous avons besoin de vous, de votre engagement, de vos dons.

 

                                                                                            François Lhuillier

Vous êtes le 23411ème visiteur